Les métiers de l'aéronautique
Ajusteur monteur aéronautique

Vous souhaitez travailler
dans le secteur aéronautique ?

Métiers associés : Ajusteur-monteur de cellule aéronef (H-F), Ajusteur mécanicien (H-F), Opérateur en ajustage mécanique (H-F), Opérateur de fabrication (H-F), Opérateur de montage (H-F).

  1. Quelles sont les missions de l’ajusteur-monteur aéronautique ?

    L’ajusteur-monteur aéronautique est chargé de réceptionner et assembler les pièces qui composent une partie d’un aéronef : moteurs, turbines, fuselage, ailes, nacelles… En suivant le plan et les instructions de la fiche technique, il analyse d’abord la composition des éléments (pignons, roulements, vérins…) et leur mode de fixation (vis, rivets ou soudage). Après avoir vérifié la conformité des pièces fournies et corrigé leurs petits défauts, le cas échéant, l’ajusteur-monteur aéronautique réalise les opérations d’usinage (perçage, limage…) pour préparer la connexion des pièces. Il procède ensuite à leur assemblage et leur ajustement avant de contrôler par des tests leur bon fonctionnement. 

    L’ajusteur-monteur aéronautique travaille essentiellement en atelier ou sur site dans un hangar de montage de l’aéronef, mais il peut être amené à se déplacer, y compris à l’étranger, pour des opérations de maintenance.

     

     

    Ses principales activités ?

    À partir du plan et des fiches d’instruction, l’ajusteur-monteur aéronautique doit :

    • repérer les éléments qui composent l’ensemble du montage et leur mode de fixation,
    • ajuster et éventuellement corriger les pièces, 
    • réaliser les opérations de pose des fixations (perçage, alésage, fraisage, taraudage),
    • positionner et assembler les pièces les unes aux autres,
    • assurer l’étanchéité et la protection des pièces,
    • réaliser la métallisation,
    • procéder aux tests de contrôle du fonctionnement,
    • renseigner les données de traçabilité.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Comme tous les métiers de l’aéronautique, l’ajusteur-monteur doit faire preuve de compétences précises et multiples :

    • connaître les matériaux et les pièces utilisés pour le montage,
    • connaître les procédés d’assemblage et les modes de fixation,
    • être capable de lire des fiches d’instruction et de suivre des processus méthodologiques stricts,
    • savoir utiliser des outils à main (lime, grattoir…) et des machines-outils pour ajuster et monter des pièces (rôdeuses, perceuse…),
    • savoir utiliser des instruments de mesure (pied à coulisse, jauge, palmer…),
    • maîtriser l’anglais technique (fiches d’instruction).

    Habile manuellement et précis dans ses gestes, l’ajusteur-monteur aéronautique est capable de soutenir son attention, de respecter rigoureusement les consignes ainsi que le temps et la qualité requis pour réaliser ses tâches et de travailler efficacement en équipe. Il sait également faire preuve de résistance physique (environnement bruyant, poussière, position debout prolongée…) et d’adaptation (horaires décalés, déplacements…).

     

     

    Comment devenir ajusteur-monteur aéronautique ?

    Plusieurs formations permettent d’accéder au métier d’ajusteur-monteur aéronautique :

    • CAP Aéronautique, option structure,
    • CAP Mécanicien cellule aéronef (MCA),
    • Bac pro Aéronautique, option structure,
    • Bac pro Aéronautique, option mécanicien système cellule.
     

     

    Dans quel environnement ?

    Le métier d’ajusteur-monteur aéronautique s’exerce dans des entreprises de construction aéronautique et spatiale (avionneurs, entreprises de l’aérospatial et sous-traitants).

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, un ajusteur-monteur aéronautique peut devenir chef d’équipe ou bien technicien méthodes, gestionnaire de production ou responsable du contrôle qualité.

     

    Témoignage

    1. Patrick, ajusteur-monteur aéronautique

      "Je suis ajusteur monteur : mon métier consiste à assembler différents éléments sur ou dans la carlingue des Airbus A 320. D’une journée à l’autre, je fais rarement le même travail : c'est très diversifié. Il faut être précis et surtout ne pas se tromper car la moindre erreur engendre des coûts importants : c'est une énorme responsabilité de travailler sur un avion ! Les débuts sont difficiles mais il faut s'accrocher parce que c'est un métier vraiment intéressant. D’autant que dans l'aéronautique les perspectives d’évolution sont réelles ! "

     

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de l’industrie aéronautique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence