Carreleur
métier du BTP

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Carreleur mosaïste (H-F), Dallagiste (H-F), Maçon carreleur (H-F).

  1. Quelles sont les missions du carreleur ? 

    Le carreleur revêt les sols, les escaliers et les murs de carreaux en céramique, terre cuite, ciment, porcelaine, pierre, faïence, grès, marbre, granit, pâte de verre, granito, ardoise, lave émaillée, plastique, etc. Le carreleur coule aussi les chapes pour éviter les infiltrations d’eau et pose des sous-couches isolantes phoniques et thermiques. 

     

     

    Ses principales activités ?

    Le carreleur (ou « carreleur mosaïste ») :

    • prépare les surfaces à carreler,
    • construit si nécessaire socles ou tablettes,
    • en cas de rénovation, enlève le revêtement existant,
    • découpe les matériaux de revêtements et de finition (carreaux, plinthes, barres de seuil, etc.), les pose et réalise les jointures.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Outre les techniques de maçonnerie pour réaliser des chapes de ciment ou un mortier de pose, le carreleur doit :

    • connaître les matériaux de revêtement et des techniques de pose de carreaux,
    • savoir lire des plans, faire des calculs dimensionnels (surface, volume, etc.),
    • maîtriser les techniques de traçage, les normes d’isolation phonique ou thermique, 
    • connaître et respecter les consignes de sécurité sur un chantier,
    • savoir conseiller les clients en fonction de chaque situation (matériaux, agencement, contraintes acoustiques…).

    La patience et la minutie, de même qu’un certain sens de l’esthétique sont les qualités essentielles pour exercer ce métier qui exige par ailleurs une bonne résistance physique : le carreleur est souvent à genoux, inhale des poussières, porte des charges, monte sur des échafaudages ou échelles. 

     

     

    Comment devenir carreleur ?

    Si le métier de carreleur est encore accessible sans diplôme particulier, une formation plus élevée assure une meilleure évolution professionnelle :

    • CAP Carreleur-Mosaïste, 
    • BEP Finition,
    • Bac pro Aménagement et finition du bâtiment,
    • BTS Aménagement-finition,
    • Titre de Carreleur délivré par l’AFPA (pour ceux qui ont quitté le système scolaire ou pour les reconversions).
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Petites entreprises travaillant avec des particuliers ou grands groupes du BTP impliqués dans des chantiers importants, les possibilités de recrutement sont nombreuses pour les carreleurs, y compris pour les femmes qui apprécient de plus en plus cette profession.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années et selon son niveau de formation, le carreleur peut devenir compagnon professionnel, maître ouvrier, chef d’équipe, conducteur de travaux, chargé d’affaires, métreur, ou s’installer à son propre compte.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la construction et des travaux publics.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence