Carrossier
métier de l'industrie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Carrossier peintre (H-F), Responsable de carrosserie (H-F).

  1. Quelles sont les missions du carrossier ? 

    Le carrossier répare les éléments de carrosserie d’un véhicule, soit comme carrossier indépendant, soit au sein d’un réseau ou dans l’atelier d’une entreprise ou d’une collectivité publique. Le carrossier diagnostique les dommages subis par le véhicule et détermine la méthode la plus adaptée pour la réparation. Il va ensuite mettre en œuvre différentes techniques pour remettre aux normes du constructeur les véhicules endommagés. Le carrossier utilise des outils très spécialisés pour redonner au véhicule son aspect initial. Il remplace les éléments détériorés ou les restructure, leur redonne leur forme initiale et les repeint. Le carrossier intervient pour les véhicules légers, mais aussi pour les véhicules lourds ou dans le secteur de l’aéronautique. 

     

     

    Ses principales activités ?

    Avant d’intervenir, le carrossier commence par évaluer les dommages subis, après quoi sa tâche consiste à :

    • déposer les pièces de carrosserie défectueuses,
    • débrancher les faisceaux électriques et électroniques,
    • contrôler l’intégrité de chaque pièce,
    • remettre en ligne les structures si nécessaire et les ajuster,
    • repeindre la carrosserie,
    • contrôler la conformité aux normes du constructeur.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Le carrossier doit savoir :

    • travailler le métal comme le plastique, de plus en plus présent sur les nouveaux modèles des constructeurs,
    • utiliser des outils exigeant une haute technicité comme le banc à mesure laser,
    • mettre en œuvre des compétences en mécanique, électricité et électronique, et en peinture.

    Habile, minutieux et méthodique, le carrossier est doté d’une bonne résistance physique et n’est pas soumis aux allergies (solvants, peintures, poussières).

    En contact avec la clientèle, il est apte à gérer les relations avec les clients et suit les évolutions techniques du secteur automobile.

     

     

    Comment devenir carrossier ?

    Du CAP au Bac pro, BTS et CQP, les diplômes proposés permettent de se former en construction, en réparation ou en peinture et de cumuler ainsi les compétences : 

    • CAP Construction des carrosseries,
    • CAP Peinture en carrosserie,
    • CAP Réparation des carrosseries,
    • BEP Carrosserie,
    • Bac pro Carrosserie, option construction,
    • Bac pro Carrosserie, option réparation,
    • BTS Conception et réalisation de carrosseries
    • CQP (Certificat de qualification professionnelle) Peintre confirmé.
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Seul ou en équipe, selon la structure où il exerce (entreprise de carrosserie, concession automobile, garage, atelier de maintenance…), le carrossier travaille étroitement avec le mécanicien et le peintre, s’il n’est en charge que de la réparation.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, le carrossier peut devenir responsable d’équipe, chef d’atelier, réceptionnaire d’atelier ou artisan réparateur.

    Pour aller plus loin

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de l’automobile.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence