Conducteur de travaux
métier du BTP

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Chef de chantier (H-F), Chef d’équipe BTP (H-F), Ingénieur travaux (H-F), Ingénieur d’exploitation (H-F), Aide-conducteur de travaux (H-F), Coordinateur TCE (H-F), Conducteur de travaux pilotage TCE (H-F), Conduite de travaux TCE (H-F), Coordinateur de travaux (H-F), Directeur de travaux (H-F), Chargé d’exploitation maintenance (H-F), Directeur d’exploitation (H-F), Chargé de travaux (H-F).

  1. Quelles sont les missions du conducteur de travaux ?

    Le conducteur de travaux réalise une construction répondant au cahier des charges du client en termes de qualité, de coûts et de délais. C’est lui qui coordonne et dirige les travaux du chantier. Sa mission comporte trois volets principaux : administratif, managérial et opérationnel.

    Administratif : il gère toutes les démarches administratives pour le démarrage du chantier, l’étude des plans des architectes, évalue le budget des travaux en matériel et en hommes, contacte les sous-traitants et les fournisseurs. 

    Managérial : il assure le recrutement et la gestion de la main-d’œuvre et des approvisionnements, négocie avec les sous-traitants et les fournisseurs. 

    Opérationnel : sur le chantier, il coordonne et dirige les travaux, gère les impondérables inhérents à tout chantier de construction.      

     

     

    Ses principales activités ?

    Ses activités varient selon la taille de l’entreprise, le nombre et l’importance des chantiers qu’il dirige. Dans tous les cas, le conducteur de travaux est présent depuis le démarrage d’un projet jusqu’à la phase finale des travaux.

    En phase de préparation, il doit :

    • assister aux réunions techniques préalables au chantier,
    • établir le budget prévisionnel,
    • préparer le site,
    • recruter les hommes,
    • élaborer les plannings,
    • sélectionner les matériaux, le matériel et les engins de chantier,
    • déterminer les méthodes de travail.

    En phase de réalisation, il doit :

    • surveiller l’exécution des travaux et contrôler les rapports des chefs de chantier,
    • rendre compte de l’avancement des travaux au directeur de chantier,
    • négocier avec les clients et les fournisseurs,
    • réceptionner les travaux en fin de chantier.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Secondé par un chef de chantier, le conducteur de travaux a toutefois de lourdes responsabilités, notamment dans la gestion financière du projet. Ses compétences sont multiples, il doit savoir notamment :

    • analyser un appel d’offre,
    • étudier un prix,
    • réaliser un budget prévisionnel,
    • connaître la législation des marchés privés et publics, du contentieux, des assurances et les règles en matière de sous-traitance et de sécurité,
    • maîtriser les techniques du bâtiment et de la construction,
    • manager des hommes en toutes circonstances.

    Acteur central dans le déroulement d’un chantier, le conducteur de travaux doit être à l’écoute de tous les intervenants, tout en défendant ses choix, faire preuve de méthodologie, avoir une bonne capacité d’animation des équipes, le sens commercial, et se montrer disponible et réactif.

     

     

    Comment devenir conducteur de travaux ?

    Pour être conducteur de travaux il faut d’abord acquérir une bonne connaissance des métiers de la construction et une forte expérience des chantiers. Le niveau du diplôme obtenu permettra cependant d’y accéder plus rapidement :

    • Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et mise en œuvre.
    • Bac pro Travaux publics.
    • BTS Bâtiment.
    • BTS Travaux publics.
    • DUT Génie civil options travaux publics et aménagement.
    • DUT Génie civil option bâtiment.
    • Ingénieur de l’ENPC (Ponts et Chaussées).
    • Ingénieur l’ESTP (École supérieure des travaux publics).
    • Ingénieur de ENTPE (École nationale des travaux publics de l’État).
    • Ingénieur des Mines.
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le conducteur de travaux est amené à se déplacer fréquemment d’un chantier à l’autre, chez les fournisseurs ou chez les clients, et parfois à l’étranger car nombre d’entreprises exportent leur savoir-faire en matière de construction et de travaux publics à l’international. L’État et les collectivités locales offrent aussi des opportunités de recrutement (sur concours) à ce métier très recherché.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, le conducteur de travaux peut évoluer vers un poste de directeur de travaux ou d’ingénieur commercial.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la construction et des travaux publics

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence