Conservateur du patrimoine
Métiers du tertiaire

Métiers associés :Archiviste (H-F), Chercheur (H-F), Ethnologue (H-F)

  1. Quelles sont les missions du Conservateur du patrimoine ? 

    Le conservateur patrimoine a pour mission la préservation de biens issus du patrimoine français dans le but de les transmettre dans le meilleur état de conservation possible aux générations futures. Cette fonction se décline en cinq spécialités : archéologie, archives, musées, science et monuments historiques.

    Le conservateur du patrimoine spécialisé dans les archives se charge de protéger les documents, dans leur grande majorité photos ou papiers, et les met autant que possible à disposition du public (selon leur état). Il procède également à la collecte de nouveaux documents destinés à enrichir les archives nationales.

    Le spécialiste des monuments historiques tient un inventaire précis des biens d'exception que l'histoire nous a légués. Meubles, châteaux, fontaines, ce conservateur du patrimoine initie des opérations de restauration qui leur redonnent vie et assure leur présence pour l'avenir. Son objectif est là aussi de pouvoir présenter cette richesse nationale au public (notamment lors des journées du patrimoine).

    Le conservateur du patrimoine en archéologie s'intéresse quant à lui aux vestiges de l'histoire. Il est informé des travaux prévus dans sa région et procède à des fouilles au préalable s'il estime que le site peut enfouir des trésors du passé. Il date ses trouvailles, les étudie, et les expose dans un musée.

    Le conservateur du patrimoine scientifique recense la faune, la flore et les minéraux, et conserve des exemplaires d'espèces en danger au travers de spécimens naturalisés que l'on peut retrouver dans un muséum d'histoire naturelle.

    Enfin, le conservateur de musée rassemble des collections artistiques qu'il acquiert le plus souvent auprès de particuliers. Son travail est essentiel pour sortir de l'ombre des œuvres incroyables qui dormaient dans un endroit privé depuis parfois plusieurs générations.

     

     

    Ses principales activités ?

    Le conservateur de patrimoine préserve notre héritage national :

    • recherche et collecte d'éléments remarquables
    • étude et datation de découvertes historiques
    • organisation de la restauration d'objets et de monuments anciens
    • prise de décision quant à l'inscription au patrimoine national
    • mise en exposition pour le public
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Le conservateur du patrimoine est un amoureux d'histoire :

    • être un expert en histoire, spécialisé dans l'un des cinq domaines du patrimoine national
    • savoir faire preuve d'une patience et d'une minutie infaillibles
    • aimer partager et transmettre
    • prendre ce métier comme une véritable vocation
     

     

    Comment devenir Conservateur du patrimoine ?

    Pour accéder au concours de conservateur du patrimoine, il faut être d'un niveau bac+3 au minimum. Voici une liste non exhaustive des formations possibles :

    • Licence Histoire de l'art et archéologie
    • Licence Sciences de l'homme, anthropologie, ethnologie
    • Licence Sciences de la vie
    • Licence pro Protection et valorisation du patrimoine historique et culturel
    • Master Conservation-restauration des biens culturels

    Le candidat au métier doit ensuite obtenir son diplôme de l'INP (Institut national du patrimoine). Il doit passer un concours d'entrée pour intégrer l'école et suivre une formation rémunérée d'une durée de dix-huit mois.

    A l'issue de cette formation, et après obtention du diplôme, le jeune professionnel s'engage a exercer la fonction de conservateur du patrimoine pendant dix années.

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le conservateur du patrimoine est un fonctionnaire d'Etat, ou un fonctionnaire territorial. Dans le premier cas, il peut être en charge d'un musée, intégrer un ministère, ou gérer un site exceptionnel de dimension nationale.

    Et en tant que fonctionnaire territorial, il se tourne vers les collectivités publiques pour trouver son premier emploi au sein d'un lieu culturel ou historique municipal, d'archives départementales, de services d'archéologie,…

     

     

    Avec quelles perspectives d'évolution ?

    Le conservateur du patrimoine trouve une gratification à son métier, et donc voit évoluer sa carrière, en fonction de l'importance des biens à conserver qui lui sont confiés.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d'emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers du tertiaire

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence