Couvreur
métier du BTP

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Couvreur zingueur (H-F), Couvreur corvoyeur (H-F), Technicien cordiste (H-F).

  1. Quelles sont les missions du couvreur ?  

    Le couvreur travaille entre ciel et toit, été comme hiver. Sa mission consiste recouvrir les toits de tuiles, d’ardoises, de zinc. Il assure l’étanchéité et l’évacuation des eaux de pluie, du faîtage à la ligne d’égout jusqu’au réseau collectif d’évacuation des eaux pluviales. Il intervient après la pose de la charpente pour un bâtiment neuf, ou à l’occasion d’une réparation sur les toitures des maisons individuelles comme des immeubles collectifs. Outre la toiture, il peut poser l’isolation thermique sous le toit ou encore assurer la restauration de bâtiments publics ou de monuments historiques.     

     

     

    Ses principales activités ?

    L’indépendance de son travail vis-à-vis des autres corps de métiers du bâtiment lui confère une certaine autonomie. Ses principales tâches consistent à :

    • dresser l’inventaire des matériaux et outils nécessaires et les acheminer sur le chantier,
    • s’assurer de la sécurité du chantier,
    • prévoir la gestion des gravats,
    • déposer la couverture ancienne le cas échéant,
    • poser les matériaux de couverture,
    • façonner les pièces métalliques, découper et poser les matériaux après traçage,
    • disposer les éléments de couverture et les dispositifs des évacuations des eaux pluviales,
    • démonter toutes les installations en fin de chantier,
    • assurer le compte-rendu de son intervention,
    • informer au besoin le client.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Le couvreur doit disposer d’une connaissance précise des matériaux de revêtement et des conditions de leur utilisation (climat, traditions). Par ailleurs, il doit :

    • savoir monter des échafaudages et mettre en place les dispositifs de sécurité,
    • être en mesure de réaliser des travaux simples de maçonnerie, de plomberie, de la pose de bardages,
    • connaître la lecture de plans, le calcul dimensionnel, les techniques de traçage, les normes d’isolation,
    • respecter strictement les consignes et des règles de sécurité.

    Le couvreur travaille dans des positions inconfortables, en hauteur et en extérieur, il doit donc faire preuve d’agilité, ne pas être sujet au vertige, avoir le sens de l'équilibre et être résistant physiquement.

     

     

    Comment devenir couvreur ?

    Avoir un CAP est le minimum requis pour être couvreur. L’obtention d’un BTS permet de devenir plus tard chef de chantier.

    • CAP Couvreur
    • CAP Étancheur du BTP, 
    • BP Étanchéité du bâtiment, 
    • BP Couvreur
    • BTS Charpente couverture, 
    • BTS Enveloppe du bâtiment : façade et étanchéité.
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Entreprises artisanales, entreprises de restauration et monuments historiques ou encore grandes entreprises du bâtiment, le couvreur peut exercer ses talents et son savoir-faire dans des cadres très variés selon ses goûts et spécialités.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Plusieurs possibilités s’offrent à lui pour évoluer : développer une double compétence (couverture et plomberie, par exemple), se spécialiser dans une technique (ardoisier, zingueur, tuilier, etc.), devenir chef d’équipe, chef de chantier ou artisan à son compte.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la construction et des travaux publics.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence