Recours à
l'alternance

Quel contexte légal ?

Personnage d'illustration
 
Une stratégie gagnante pour votre Entreprise
  1. Vos bénéfices

    En recrutant un alternant, non seulement vous disposez à court terme d’un salarié supplémentaire, mais en plus vous vous mettez en perspective d’une embauche durable. Vous offrez à l’alternant la possibilité de suivre un cursus de formation concret alliant connaissances théoriques et pratiques, rémunéré, avec qualification et expérience professionnelle à la clé.

  2. Des dispositifs de plus en plus incitatifs

    • Des aides financières pour les entreprises, définies en fonction du dispositif d’alternance, de l’effectif de l’entreprise, de la région, de l’âge…
    • Le taux minimum d’alternants obligatoire est relevé à 5% des effectifs pour les entreprises de plus de 250 salariés. En cas de non atteinte, la taxe d’apprentissage (0,68% de la masse salariale) est majorée.
      A titre d’exemple, les entreprises de plus de 2 000 salariés avec moins de 1% d’alternants ont une majoration de la taxe d’apprentissage de 0,6 point.
    • Les jeunes apprentis peuvent passer par le travail temporaire.
      La loi du 28 juillet 2011, dite "Loi Cherpion" permet aux agences de travail temporaire d'embaucher des jeunes en contrats d'apprentissage et de les détacher dans une entreprise. Dans ce cadre, la formation est encadrée par deux maîtres d’apprentissage, l’un en agence d’emploi, l’autre en entreprise d’accueil.

    + de 3 000 contrats alternance recrutés

    50 000 candidats à l’alternance sur Manpower.fr

    Recruter vos alternants