L’emploi
de Travailleurs Handicapés

Personnage d'illustration

Contribution AGEFIPH* et primes à l’embauche !

Un contexte légal incitatif
  1. Tous mes avantages

    L’obligation d’emploi de Travailleurs Handicapés s’élève à 6% de l’effectif pour les établissements de 20 salariés et plus (loi du 11 février 2005). Tous les contrats (CDI, CDD, intérim, alternance) sont pris en compte, au prorata du temps de présence sur l’année civile.

    En cas de non atteinte du taux de 6%, les entreprises concernées sont soumises à contributions financières :

    • de 400 à 600 fois le SMIC horaire par Travailleur Handicapé manquant suivant l’effectif de l’entreprise,
    • 1500 fois le SMIC horaire par Travailleur Handicapé manquant pour les établissements n’ayant mené aucune action en faveur de l’emploi des Travailleurs Handicapés pendant plus de 3 ans.

    Le saviez-vous ?

    L’AGEFIPH* propose, sous certaines conditions (CDI ou CDD de 12 mois minimum notamment), des primes à l’embauche et des aides pour aménager les postes de travail, y compris pour les entreprises de moins de 20 salariés non assujetties à l’obligation d’emploi de Travailleurs Handicapés.

    * Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion professionnelle des Personnes Handicapées.

  2. Notre engagement en faveur des Travailleurs Handicapés porte ses fruits, en 2015 :

    • 5 300 recrutements CDI, CDD, intérim et alternance,
    • 5 800 entreprises accompagnées dont 50% de PME.
    En savoir plus