Juriste
métier du tertiaire

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Juriste d’entreprise (H-F), Juriste bancaire (H-F), Juriste droit des contrats (H-F), Juriste droit de l’environnement (H-F), Juriste droit fiscal (H-F), Juriste droit immobilier (H-F), Juriste droit social (H-F), Juriste propriété industrielle (H-F), Juriste propriété intellectuelle (H-F).

  1. Quelles sont les missions du juriste ?

    Dans la vie d’une entreprise, le rôle d’un juriste est essentiel dans la mesure où il est le garant de la conformité de l’activité au regard de la loi (respect des normes, législation du travail, du commerce, par exemple). Il défend et protège les intérêts de l’entreprise au niveau commercial, financier et technique et, pour ce faire, travaille étroitement en interne avec la direction, le service financier, le service commercial, les ressources humaines et, en externe, avec des experts, des organismes professionnels et des avocats. Le juriste participe également au développement de l’entreprise en étudiant les montages juridiques les plus favorables, en évaluant les risques et en réglant les litiges le cas échéant.

     

     

    Ses principales activités ?

    Le juriste en entreprise a un rôle de conseil, d’expertise et un rôle opérationnel. Ses activités varient selon la structure, mais elles consistent généralement à :

    • analyser les risques et les protections juridiques liés à la vie de l’entreprise,
    • vérifier l’aspect juridique des investissements,
    • veiller aux évolutions de la législation en matière de droit commercial, droit du travail, droit des contrats…,
    • analyser la jurisprudence,
    • participer à la rédaction des contrats de vente, d’achat, de travail,
    • régler les litiges.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Le juriste doit d’abord connaître parfaitement le fonctionnement de son entreprise et son environnement. Il doit également :

    • maîtriser le droit de l’entreprise (contrats, fiscalité, protection de la propriété industrielle…), 
    • connaître parfaitement le domaine juridique relatif au secteur d’activité de son entreprise (droit bancaire, droit immobilier, droit social…), et le droit international s’il exerce dans le domaine de l’import/export,
    • maîtriser l’anglais et, le plus souvent, une deuxième langue,
    • utiliser l’informatique et les bases de données juridiques.

    Rigoureux, doté d’un bon relationnel et d’une grande capacité d’adaptation, le juriste a l’esprit d’analyse et de synthèse. Il doit faire preuve de diplomatie, de pédagogie et d’objectivité.

     

     

    Comment devenir juriste ?

    Pour devenir juriste, il est nécessaire de suivre un cursus bac + 5 en droit privé (licence, master 1 et master 2) avec une spécialisation selon le secteur d’activité où l’on souhaite exercer :

    • Masters : droit des affaires ; droit des sociétés ; droit fiscal ; droit social ; droit des contrats ; droit du commerce international ; droit de la concurrence ; droit de la consommation ; droit des brevets ; droit de l’environnement ; droit de la banque ; droit des assurances ; droit des transports…
    • Mastères spécialisés (bac + 6) : juriste d’affaires ; juriste manager international ; gestion fiscale de l’entreprise ; juriste d’entreprise industrielle…

    Si l’on ajoute à cette formation un diplôme type DJCE (diplôme de juriste conseil d’entreprise), école de commerce, CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat), IEP (institut d’études politiques) ou IEA (institut d’administration des entreprises), les chances de recrutement sont plus importantes.

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le juriste exerce essentiellement dans les grandes entreprises ou les grands groupes au sein d’un service juridique ou financier, ou des ressources humaines. Mais la profession se développe également dans les PME, où il sera demandé un profil plus généraliste. Dans un contexte international, le juriste peut être amené à se déplacer souvent.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, un juriste peut s’orienter vers un poste de responsable des ressources humaines ou de consultant dans un cabinet d’avocats conseils où son expertise de l’entreprise sera appréciée

    Pour aller plus loin

    Plus d’info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers des ressources humaines et du juridique.       

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence