Aide-soignant
métier du tertiaire

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Aide-infirmier (H-F), Assistant en soins (H-F).

  1. Quelles sont les missions de l’aide-soignant ?

    Intégré à une équipe de soins, l’aide-soignant joue un rôle essentiel auprès des malades en contribuant à leur bien-être et leur confort quotidiens. En lien avec l’infirmier, et sous son contrôle, il accompagne les patients tout au long de la journée : accueil, installation et transfert, repas, toilette, réfection des lits… Sans effectuer lui-même de soins médicaux, l’aide-soignant peut toutefois changer certains pansements, prendre la tension artérielle ou la température, suivre la courbe de poids, vérifier les consignes en matière de régime alimentaire avant la distribution des plateaux repas et alerter l’équipe médicale s’il constate un changement dans l’état de santé d’un malade. Au-delà du soutien fonctionnel, l’aide-soignant apporte du réconfort : il écoute, rassure et encourage des patients souvent anxieux. 

     

     

    Ses principales activités ?

    En lien avec l’équipe médicale, et en particulier l’infirmier, l’aide-soignant est chargé de :

    • accueillir, informer et accompagner les patients et leur entourage,
    • dispenser des soins d’hygiène et de confort,
    • aider l’infirmier dans la réalisation des soins,
    • assurer l’entretien de l’environnement du patient,
    • entretenir le matériel de soin,
    • rendre compte à l’oral et à l’écrit de ses activités et observations en fin de service.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Le métier d’aide-soignant nécessite une grande polyvalence et de réelles qualités humaines et relationnelles. Il doit en effet :

    • savoir organiser son travail au sein d’une équipe,
    • comprendre et identifier les besoins fondamentaux des patients, leur état de santé,
    • connaître et maîtriser les règles de sécurité liées aux personnes, notamment lors de leurs déplacements,
    • connaître et appliquer les règles d’entretien des matériels de soin et des locaux.

    Disponible, à l’écoute, sachant prendre des initiatives et travailler en équipe, l’aide-soignant dispose d’un très bon contact et d’une bonne dose de patience. Résistant physiquement pour pouvoir assister les patients, l’aide-soignant doit également faire preuve d’une grande solidité psychologique, notamment face à la souffrance des autres et parfois leur mort.

     

     

    Comment devenir aide-soignant ?

    Le métier d’aide-soignant peut s’exercer avec l’obtention du DEAS (diplôme d’État d’aide-soignant), au terme d’une formation de dix mois accessible sur concours (mais sans obligation d’un diplôme préalable) ou bien grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE).

     

     

    Dans quel environnement ?

    La majorité des aides-soignants travaillent à l’hôpital ou dans des cliniques dans différents services, mais les maisons de retraite, les centres de soins pour personnes âgées ou les services à domicile offrent également de nombreuses possibilités d’emploi. Il est souvent demandé d’être disponible la nuit, les week-ends ou les jours fériés.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après trois ans d’expérience, un aide-soignant titulaire du DEAS peut se présenter au concours d’infirmier ou s’orienter, après une formation complémentaire, vers le métier d’auxiliaire de puériculture, d’assistant de soins en gérontologie ou d’aide médico-psychologique…

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la santé

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence