Ajusteur
métier de l'industrie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Ajusteur monteur (H-F), Ajusteur outilleur (H-F), Monteur (H-F), Ajusteur mouliste (H-F), Ajusteur en composites (H-F), Outilleur (H-F)

  1. Quelles sont les missions de l'ajusteur ? 

    L’ajusteur réalise des pièces destinées à composer un ensemble mécanique ou automatisé et les assemble. Il contrôle les phases d’ajustage, monte les éléments, met en forme les pièces et les ajuste à la dimension.

     

     

    Ses principales activités ?

    Les tâches de l’ajusteur (ou ajusteur monteur) consistent à : 

    • tracer, façonner les métaux d’après un plan pour réaliser des pièces mécaniques qui composent un ensemble,
    • rectifier, modifier, redresser les pièces pour les adapter les unes aux autres d’après le plan d’ensemble,
    • repérer les opérations de montage à exécuter, contrôler chaque pièce, qu’il peut retoucher si nécessaire,
    • une fois l’ensemble monté, effectuer les tests de l’outillage réalisé jusqu’à la mise au point finale.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Habileté et rigueur sont indispensables dans ce métier de haute précision.

    Astucieux, inventif et passionné de technique, l’ajusteur doit faire preuve de méthode et d’organisation pour gérer son chantier dans les délais impartis.

    Le travail de l’ajusteur demande une grande précision, jusqu’au millième de millimètre parfois. Pour réaliser et ajuster les pièces, il faut connaître le fonctionnement d’un ensemble mécanique ou électromécanique, d’un automatisme, et les matériaux utilisés : métal, plastique, matériaux composites.

    L’ajusteur doit :

    • savoir lire un plan,
    • choisir son outillage,
    • utiliser des machines-outils,
    • usiner des pièces,
    • se servir d’instruments de mesure.

    Il peut être amené à consulter des documentations techniques, y compris en anglais, et utiliser du matériel informatique pour remplir ou mettre à jour des fiches de fabrication. 

     

     

    Comment devenir ajusteur ?

    Pas de formation spécifique, mais des CAP et BEP de mécanique générale et des CPC certifications professionnelles pour la métallurgie. Plusieurs formations permettent d’accéder au métier d’ajusteur en fonction de la spécialité choisie :

    • Ajusteur monteur : CAP en mécanique
    • Ajusteur mouliste : CAP outillages en moules métalliques
    • Ajusteur en composites : Bac pro en plastiques et composites
    • Ajusteur monteur aéronautique : CPC monteur de structures d’aéronefs
    • Bac pro génie mécanique et productique
     

     

    Dans quel environnement ?

    L’ajusteur travaille en atelier ou sur des chantiers, le plus souvent en équipes (2x8 ou 3x8).

    De très nombreuses entreprises recherchent ce type de profil, notamment dans les domaines de :

    • la construction navale, le ferroviaire, l’aéronautique,
    • la maintenance, l’entretien,
    • la mécanique, la métallurgie.

    Chaque année, près de 6 000 postes sont proposés.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’exercice un ajusteur peut évoluer sur des fonctions de : contrôleur, responsable d’atelier, chef d’équipe, gestion de production.

     

    Témoignage

    1. Julia, ajusteuse-monteuse

      "J'ai postulé à un centre de formation par apprentissage pour y préparer un CAP aéronautique et, je ne regrette pas, car aujourd’hui, je travaille dans une grande entreprise sur l'assemblage structural du cône de nez de l'A380 !"

     

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d'emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de l'industrie.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence