Coffreur
métier du BTP

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Coffreur bancheur (H-F), Coffreur boiseur (H-F).

  1. Quelles sont les missions du coffreur ?

    Le coffreur réalise des coffrages pour certaines parties de la construction d’un bâtiment neuf en béton : les fondations, les murs et les planchers. Le coffreur peut également réaliser des dalles en béton, des escaliers et des poutres. Sa mission l’amène également à travailler pour les ouvrages d’art comme les ponts, les barrages, les centrales. Il agit sous la responsabilité d’un chef d’équipe, à partir de plans et de croquis. Il réalise des coffrages spécifiques ou utilise des « blanches », planches de béton préfabriquées, qu’il assemble. Il peut également réaliser des coffrages à l’aide de briques, de pierres ou de parpaings.   

     

     

    Ses principales activités ?

    En tenant compte des autres ouvriers qui réalisent le gros œuvre, et selon les directives du chef d’équipe, le coffreur :

    • place les échafaudages et les dispositifs de sécurité,
    • prévoit la quantité de béton, bois, fers d’armature et les autres matériaux nécessaires,
    • réceptionne et stocke les matériaux,
    • assemble les boisages pour en faire des moules : les coffrages étanches qui vont contenir le béton,
    • réserve les emplacements nécessaires à l’installation des canalisations,
    • place les barres d’étais qui maintiennent le serrage du coffrage,
    • insère l’armature de fer à l’intérieur du coffrage si le béton doit être armé,
    • s’assure du calage de l’ouvrage et de son étanchéité,
    • supervise l’opération nécessitant une grue pour le positionnement du coffrage,
    • décoffre l’ensemble quand le béton est sec. 
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Recherché pour ses compétences techniques, le coffreur doit :

    • savoir lire les plans en deux et trois dimensions,
    • posséder de bonnes notions de dessin pour tracer des formes géométriques,
    • maîtriser le maniement l’outillage simple (mètre, fil à plomb, cisaille) et les outils mécaniques (élévateur, marteau piqueur).

    Autonome et résistant à l’effort, soigné et rigoureux, le coffreur a le sens de l’initiative et du travail d’équipe. Certains chantiers peuvent l’amener à travailler en hauteur, il ne doit donc pas être sujet au vertige.

     

     

    Comment devenir coffreur ?

    Même si un apprentissage « sur le tas » est toujours possible, un diplôme est toutefois recommandé pour faciliter l’entrée dans ce métier :

    • CAP Constructeur en béton armé du bâtiment
    • CAP Constructeur en ouvrages d’art
    • BEP Réalisations du gros œuvre
    • BEP Travaux publics – Bac pro Technicien du bâtiment
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Ouvrages d’art, constructions industrielles ou bâtiments…, le coffreur intervient dans un grand nombre de chantiers. Ouvrier qualifié, il exerce sous la responsabilité du chef d’équipe et du chef de chantier. Les chantiers peuvent être éloignés, le coffreur est donc amené à se déplacer.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Avec de l’expérience, un coffreur peut se spécialiser dans la réalisation de coffrages spéciaux, la fabrication d’armature. Les diplômés de BEP ou bac pro peuvent accéder, après quelques années, à des postes d’encadrement et diriger ainsi une équipe de coffreurs, puis devenir plus tard chef de chantier.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la construction et des travaux publics.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence