Echafaudeur
Métier de l’industrie - Nucléaire

Comment trouver le métier qui vous correspond ?

Métiers associés : Calorifugeur (H-F), Monteur de structures et de charpentes bois (H-F), Couvreur (H-F), Cordiste (H-F), Chef de chantier (H-F), Conducteur d’engins de manutention (H-F)

  1. Quelles sont les missions du ECHAFAUDEUR ?

    L’échafaudeur a pour mission principale le montage et le démontage de structures métalliques, qu’elles soient provisoires ou définitives. Il est surtout connu pour son rôle dans le domaine de la construction, où il est chargé de s’assurer que les autres corps de métier pourront travailler en hauteur en toute sécurité. Mais son rôle est tout aussi central dans l’industrie nucléaire, où il participe notamment aux opérations de maintenance en permettant aux différents corps de métier d’atteindre les zones à vérifier.

     

     

    Ses principales activités ?

    L’échafaudeur est chargé de :

    •  sécuriser et baliser le chantier avant le début des opérations ;
    •  diviser les matériaux entre zones de stockage et zones de montage ;
    •  assembler au sol les structures métalliques qui peuvent l’être ;
    • lever et installer certains éléments de structure, tels que les poteaux, les sablières et les chevêtres, puis les fixer ;
    •  guider des plateformes élévatrices ou des grues mobiles pour le montage de certaines structures ;
    •  une fois le montage achevé, s’assurer de la conformité des échafaudages avant leur utilisation par les autres corps de métier ;
    • démonter les structures métalliques existantes une fois le chantier terminé.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    L’échafaudeur doit posséder les compétences suivantes :

    • excellente vision dans l’espace et capacité à lire un plan ;
    • respect scrupuleux des règles et normes de sécurité ;
    • excellent équilibre et capacité à travailler en hauteur, dans des positions souvent inconfortables ;
    • capacité à porter de lourdes charges ;
    • précision et rigueur ;
    • maîtrise des techniques de montage : échafaudage fixe, tubulaire, multidirectionnel, etc. ;
    • maîtrise des techniques d’assemblage telles que le pliage, l’élingage, le collage à chaud, etc.

    Dans certains cas, il est aussi demandé à l’échafaudeur de pouvoir guider des engins (plateformes ou grues mobiles) ; il lui faudra alors posséder la certification adaptée.

     

     

    Comment devenir ECHAFAUDEUR ?

    Aucun diplôme spécifique n’est exigé pour devenir échafaudeur. Cependant, un CAP ou un BEP en construction métallique ou un BTS en mécanique peuvent apporter un avantage significatif. Pour certains postes, il sera aussi nécessaire de produire un CACES (certificat à la conduite en sécurité).

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    L’échafaudeur travaille principalement dans le domaine de la construction, du génie civil ou sur le site d’une centrale nucléaire, pour une entreprise privée ou dans le secteur public (BTP) ; dans ces domaines, le métier nécessite une présence sur chantier quasi constante. 

     

     

    Avec quelles perspectives d'évolution ?

    L’échafaudeur pourra évoluer vers des chantiers de plus en plus complexes. Il pourra aussi devenir chef d’équipe puis, plus tard, chef de chantier. Le recrutement d’échafaudeurs est très important dans le secteur nucléaire.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d'emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la production industrielle et mécanique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence