Electricien cableur
métier du BTP

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Câbleur (H-F), Tireur de câbles (H-F), Monteur câbleur (H-F), Électricien courant faible (H-F), Électricien courant fort et faible (H-F), Électricien courant fort (H-F).

  1. Quelles sont les missions de l’électricien câbleur ?

    L’électricien câbleur travaille à partir de plans de montage très précis. Selon un schéma détaillé des éléments électriques ou électroniques à relier, il identifie attentivement le chemin de câblage des différentes pièces à connecter, décompose les tâches à réaliser les unes après les autres. Il installe sur le châssis les dispositifs électriques ou électroniques : résistances, bobines, composants électriques et électroniques. Il raccorde les composants selon les emplacements et les codes couleur déterminés par le plan. Enfin, il contrôle le bon fonctionnement de cet ensemble. L’électricien câbleur travaille généralement sur des armoires électriques, dans le bâtiment, pour des machines industrielles, dans l’industrie automobile, mais il peut également câbler des circuits imprimés ou se spécialiser dans l’aéronautique et le câblage des avions.     

     

     

    Ses principales activités ?

    Dans son activité, l’électricien câbleur suit une procédure très précise :

    • Lire le plan détaillé.
    • Identifier les composants.
    • Étudier le chemin des connexions.
    • S’assurer que les consignes de sécurité sont respectées.
    • Réaliser les câblages et raccorder les éléments.
    • Installer les éléments par soudure, vissage, boulonnage.
    • Vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Expert en matériels électriques et électroniques, l’électricien câbleur doit également être en mesure de :

    • lire des plans et schémas détaillés complexes,
    • maîtriser les gestes professionnels à réaliser,
    • réaliser les opérations liées au câblage filaire,
    • manier un outillage spécifique du câblage : pinces à dénuder, fer à souder, perceuse, appareils de mesure,
    • effectuer les tests et contrôles finaux de bon fonctionnement.

    Minutieux, méthodique, organisé, l’électricien câbleur est également habile de ses mains et soucieux des règles de sécurité.

     

     

    Comment devenir électricien câbleur ?

    Ce métier est accessible après obtention d’un CAP, mais un bac pro ou un bac technologique est préférable pour aborder l’électronique :

    • CAP Préparation et réalisation d'ouvrages électriques,
    • Bac pro Systèmes électroniques numériques,
    • Bacs technologiques (STI) Génie électronique et génie électrotechnique,
    • BT Monteur en réseaux électriques,
    • CFP Monteur-câbleur en électronique professionnelle,
    • CFP Montage câblage en construction électrique.
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le métier d’électricien câbleur s’exerce surtout dans les entreprises industrielles (constructeurs de matériels électriques et électroniques, automobile, aéronautique…), mais aussi dans des entreprises d’installation et de maintenance. Il travaille en atelier (construction d’armoires électriques, réparation de cartes…) et sur des chantiers (installation).

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’exercice, l’électricien câbleur peut devenir responsable d’un atelier ou se spécialiser dans la confection d’accessoires de raccordement de réseaux souterrains, la maintenance d’éclairage public, la topographie.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de l’électricité et de l’électronique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence