Gestionnaire back office
métier du tertiaire

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Assistant back office (H-F), Opérateur back office (H-F), Agent de back office (H-F), Gestionnaire des opérations sur les marchés financiers (H-F).

  1. Quelles sont les missions du gestionnaire back office ?

    Le gestionnaire back office (post-marché) traite les procédures administratives des opérations de marché effectuées par les opérateurs du front office. Il est chargé d’enregistrer les transactions effectuées, d’informer les clients concernés, d’effectuer le règlement et la livraison des produits financiers et de déclarer les transactions à la Banque de France et au Trésor public. Selon la taille de l’établissement où il exerce, le gestionnaire back office peut être amené à se spécialiser sur un type de produit financier ou même sur une opération administrative précise. Il sera néanmoins en contact avec de nombreux interlocuteurs (middle office, front office, direction, clients).

     

     

    Ses principales activités ?

    Le gestionnaire back office assure le traitement administratif et comptable des opérations à partir des ordres de transactions transmis par le front office, en intégrant les phases de confirmation, validation, règlement et livraison. Ses principales activités sont :

    • enregistrer les opérations dans le système d’information,
    • réaliser le traitement comptable et financier de chaque opération,
    • garantir à chaque étape le respect des contraintes légales (normes comptables),
    • vérifier la position des comptes et rapprocher les résultats comptables avec les résultats de gestion,
    • rédiger les reportings (rapports d’activité, résultats de change, ...)
    • tenir informé son client à chaque opération finalisée,
    • effectuer les règlements et les livraisons attendus,
    • établir les déclarations légales (Banque de France, Trésor public),
    • participer à la mise en place et à l’évolution des procédures et des systèmes informatiques afin de réduire les délais et les coûts des opérations.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Outre des compétences techniques liées à l’exercice de son métier, le gestionnaire back office doit faire preuve de compétences commerciales (réclamation des clients, assistance technique…) et décisionnelles (réactivité dans l’urgence). Il doit ainsi :

    • connaître le fonctionnement, l’environnement et les produits de la banque où il exerce,
    • connaître parfaitement les règles comptables et financières,
    • maîtriser les procédures des outils informatiques de la banque (logiciels internes),
    • savoir détecter les dysfonctionnements,
    • savoir gérer les situations d’urgence et rendre compte de son activité,
    • maîtriser l’anglais (environnement international).

    Compte tenu du flux d’informations et du rythme auquel il est soumis, le gestionnaire back office doit être rigoureux, organisé et particulièrement à l’aise avec les chiffres (la moindre erreur peut être lourde de conséquences). Doté d’une bonne capacité d’adaptation (règlements et outils financiers en constante évolution), il sait gérer son stress et communiquer facilement avec ses nombreux interlocuteurs.

     

     

    Comment devenir gestionnaire back office ?

    Ce métier peut être accessible avec un diplôme de niveau bac + 2 en commerce, gestion ou banque (type BTS Banque ou DUT GEA), néanmoins les profils les plus recherchés sont de niveau bac + 3 (licence pro marchés financiers) ou mieux encore de niveau bac + 4/5 de type :

    • École de commerce, spécialisation finance,
    • IEP (Institut d’études politiques),
    • École d’ingénieurs, spécialisation mathématiques financières,
    • Institut d’administration des entreprises (IAE), spécialisation gestion, finance, économie,
    • Master pro en banque, finance ou comptabilité.
     

     

    Dans quel environnement ?

    Le métier de gestionnaire back office s’exerce au sein de sociétés d’investissement, de bourse, de conseil et gestion de patrimoine, d’établissements bancaires ou financiers.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après plusieurs années d’expérience, un gestionnaire back office peut évoluer vers un poste d’encadrement d’une équipe back office ou vers un poste du middle office, ou encore s’orienter vers un cabinet de conseil pour des missions auprès des banques.

    Pour aller plus loin

    Plus d’info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la Banque-Assurances.       

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence