Infirmier
métier du tertiaire

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Infirmier anesthésiste (H-F), Infirmier de bloc opératoire (H-F), Infirmier puériculteur (H-F).

  1. Quelles sont les missions de l’infirmier ?

    L’infirmier a pour mission de prodiguer des soins aux patients, de veiller à leur confort et leur bien-être en vue de maintenir ou d’améliorer leur état de santé. Qu’il intervienne en milieu hospitalier ou à domicile en tant que libéral, il agit toujours sur prescription médicale. En lien avec l’équipe médicale, il prépare et distribue les médicaments, change les pansements, effectue les prélèvements sanguins, les injections, mesure la tension et la température, et prodigue les soins d’hygiène. Son rôle consiste également à promouvoir l’éducation et la prévention en matière de santé. Proche des malades, il entretient avec eux et leur entourage une relation de confiance, répond à leurs questions, les rassure avant une opération… L’infirmier assure également la gestion administrative des dossiers : admission, transfert, planning de soins, compte rendu de visite du médecin, sortie.

     

     

    Ses principales activités ?

    En milieu hospitalier, l’infirmier travaille en étroite collaboration avec l’équipe médicale et encadre parfois une équipe d’aides-soignants. Selon les services (grands brûlés ou psychiatrie, par exemple), ses activités quotidiennes peuvent être bien différentes, mais elles consistent généralement à :

    • réaliser les soins destinés à maintenir ou améliorer l’état de santé des malades : pansements, prélèvements, injections, prise de la tension…,
    • suivre les prescriptions médicales, préparer et distribuer les médicaments,
    • surveiller l’évolution des traitements et leurs éventuels effets secondaires,
    • veiller au confort et au bien-être des malades, prodiguer les soins d’hygiène (aide à la toilette), au besoin les aider à s’alimenter,
    • accompagner les malades et leur entourage, établir une relation de confiance, les écouter, les informer des traitements en cours,
    • participer à la prévention et à l’éducation en matière de santé,
    • assurer le suivi des dossiers (formalités d’admission, comptes rendus des visites du médecin, transmission d’informations…), organiser des rendez-vous auprès d’autres services,
    • suivre les stocks de médicaments et la gestion du matériel de soins,
    • communiquer avec les autres soignants, les intervenants sanitaires et sociaux, coordonner la chaîne de soins.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Ce professionnel de la santé doit allier compétences en matière de soins et qualités humaines. Il doit notamment être en mesure de :

    • dispenser les soins de façon rigoureuse, veiller à l’application des règles d’hygiène,
    • recueillir et transmettre les informations nécessaires au suivi des malades,
    • être à l’écoute à la fois des autres soignants, des malades et de leur entourage, créer une relation de confiance,
    • se tenir informé des évolutions des matériels de soins,
    • éventuellement communiquer en anglais avec les malades étrangers.

    Sens de l’observation, rapidité d’analyse et de réaction sont des qualités essentielles pour exercer le métier d’infirmier. Confronté quotidiennement à la souffrance, la dépendance, l’inquiétude des malades et parfois leur mort, l’infirmier doit faire preuve d’une grande résistance physique et psychologique. 

     

     

    Comment devenir infirmier ?

    Le métier d’infirmier est accessible avec un diplôme d’État d’infirmier, de niveau bac + 3, préparé et délivré par un IFSI (Institut de formation aux soins infirmiers). L’admission se fait sur concours pour les titulaires du bac ou d’un titre équivalent, et pour les aides-soignants qui exercent depuis plus de trois ans.

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le métier d’infirmier offre des perspectives d’emploi nombreuses et variées : à l’hôpital ou en clinique, en milieu scolaire, dans les maisons de retraite, les prisons, les centres de soins, les entreprises… ou encore à domicile (infirmier en libéral, service de maintien à domicile des personnes âgées), dans l’armée ou dans des ONG pour des actions de prévention ou des interventions d’urgence (conflit, accident, catastrophe naturelle). Autant de structures que de manières différentes d’exercer son métier, le plus souvent dans des conditions exigeantes (travail de nuit, les jours fériés…).

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, et une formation complémentaire, un infirmier peut se spécialiser dans un domaine : anesthésie, bloc opératoire, puériculture… ou bien devenir cadre de santé ou formateur dans un IFSI (Institut de formation en soins infirmiers). Il peut également s’installer à son compte et travailler en libéral.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la santé

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence