Ingénieur sûreté-exploitation
Métier de l’industrie - Nucléaire

Comment trouver le métier qui vous correspond ?

Métiers associés : Ingénieur chimiste (H-F),  Ingénieur en radioprotection (H-F), Ingénieur méthode (H-F)

  1. Quelles sont les missions du Ingénieur sûreté-exploitation ?

    L’ingénieur sûreté-exploitation veille au respect des règles de sécurité dans le domaine de l’industrie nucléaire. À lui de prendre les dispositions nécessaires afin d’assurer la protection des hommes et des installations, en parant les éventuels incidents et en préparant les employés sur le terrain aux comportements à adopter en cas de problème.

    Maître d’œuvre de la sécurité, l’ingénieur sûreté-exploitation s’assure de la conformité des équipements, de la fiabilité des matériels et du respect des procédures en prévision d’hypothétiques incidents. La maîtrise des risques liés au combustible et aux fuites radioactives est sa principale mission. Il est le garant de la bonne tenue de l’exploitation nucléaire à toutes les étapes.

     

     

    Ses principales activités ?

    Les activités de l’ingénieur sûreté-exploitation tournent principalement autour de la définition et de l’application des règles de sécurité. Il a la charge de :

    • mener une analyse de sécurité et de radioprotection des locaux ;
    • s’occuper de la mise en forme des règles d’exploitation, et de leur diffusion à tous les services et à toutes les équipes sur le terrain ;
    • veiller à ce que le niveau de sécurité soit au maximum pendant la phase d’exploitation ;
    • s’assurer de la mise en œuvre des protocoles édictés par l’Autorité de sûreté nucléaire.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Outre une bonne organisation, beaucoup de rigueur et un bon relationnel pour le travail en équipe, l’ingénieur sûreté-exploitation doit justifier des compétences suivantes :

    • des aptitudes pour l’analyse, pour la synthèse et pour la rédaction ;
    • un savoir approfondi sur le fonctionnement d’une centrale nucléaire dans tous ses aspects, depuis l’installation jusqu’à l’exploitation ;
    • une solide connaissance des réglementations relatives à la sécurité des installations nucléaires ;
    • une bonne maîtrise des protocoles liés aux risques chimiques et radiologiques du combustible nucléaire ainsi que du transport des matières dangereuses.

    Souvent international ou multiculturel, le poste exige généralement la maîtrise de l’anglais.

     

     

    Comment devenir Ingénieur sûreté-exploitation ?

    Pour accéder au métier d’ingénieur sûreté-exploitation, le candidat se doit de posséder des bases techniques et scientifiques solides, notamment en physique-chimie. Il peut ensuite passer un diplôme :

    • niveau BAC + 5 dans le domaine de la sûreté nucléaire ou de la maîtrise des risques industriels ;
    • dans une école d’ingénieur généraliste ou spécialisée en génie nucléaire.

    Toutefois, pour accéder aux postes en centrale nucléaire, le candidat doit suivre une formation en interne.

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    L’ingénieur sûreté-exploitation exerce ses talents au sein d’une centrale nucléaire ou dans tout autre domaine d’activité lié au nucléaire : EDF, Areva, entreprises de démantèlement ou de traitement des déchets, etc.

     

     

    Avec quelles perspectives d'évolution ?

    Avec suffisamment d’expérience, l’ingénieur sûreté-exploitation peut être amené à endosser des responsabilités : chef d’exploitation en centrale nucléaire, formateur sûreté, ingénieur sûreté arrêt de tranche.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d'emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la production industrielle et mécanique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence