Mécanicien de maintenance
métier de l'industrie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Mécanicien entretien (H-F), Adjoint encadrement maintenance (H-F), Mécanicien avions (H-F).

  1. Quelles sont les missions du mécanicien de maintenance ?

    Le mécanicien de maintenance installe, contrôle, entretient, règle et répare les machines et véhicules composés de pièces mécaniques et électroniques. Le mécanicien de maintenance peut, dans certains cas, dépanner sans se déplacer, par téléphone ou sur Internet (télémaintenance). 

    En fonction du secteur d’activité dans lequel il travaille et de son affectation, le mécanicien de maintenance développe des compétences différentes : maintenance d’équipements industriels, de systèmes climatiques ou frigorifiques, maintenance aéronautique, ...

     

     

    Ses principales activités ?

    Les activités du mécanicien de maintenance varient selon le secteur où il exerce, le type d’équipement et le degré d’automatisation, mais il est dans tous les cas susceptible d’intervenir en prévention et en réparation :

    • Contrôle de l’état de fonctionnement des machines, anticipation des pannes, dépannage, amélioration du rendement des machines.
    • Nettoyage, réparation et remplacement des pièces et mécanismes en panne.
    • Rédaction des fiches techniques d’intervention (dossier de maintenance des machines).
    • Amélioration des procédures de maintenance.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Polyvalent et réactif, ce spécialiste de la maintenance et de l’entretien de machines est un expert de la technique, de la mécanique et de l’électromécanique. Il a en outre des compétences en matière de :

    • lecture des plans, schémas et notices techniques (y compris en anglais),
    • utilisation d’appareils de mesure électrique,
    • rédaction de comptes rendus d’intervention et de courriers,
    • lecture et compréhension des fiches techniques fournies par le constructeur,
    • informatique : maîtrise des logiciels de Gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO).

    À son habileté manuelle (rapidité d’exécution et précision) il associe l’esprit d’initiative, d’analyse, de déduction et de méthode ainsi qu’une aptitude à s’adapter à l’évolution des techniques et des matériels. Il doit également faire preuve de souplesse et de disponibilité (travail posté de nuit, week-end, jours fériés, ...). Enfin, il ne doit pas redouter d’être soumis au bruit (usines en fonctionnement) et d’exercer son métier souvent dans des positions inconfortables.

     

     

    Comment devenir mécanicien de maintenance ?

    Les voies d’accès sont multiples, du CAP au BTS :

    • CAP, BEP, Bac Pro, DUT et BTS en maintenance (voir la spécialité),
    • MC (Mention complément) maintenance.
     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le mécanicien de maintenance exerce dans tout type d’entreprise industrielle utilisant des machines dans sa production (agroalimentaire, automobile, production d’énergie, transport, construction mécanique, construction navale…) de même que dans des entreprises spécialisées en maintenance mécanique.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Un mécanicien de maintenance confirmé peut devenir chef d’équipe ou d’atelier, superviseur de la maintenance, responsable de l’assistance technique du personnel, de la gestion des approvisionnements ou encore expert ou concepteur dans un bureau d’études pour améliorer la construction des machines ou des méthodes de maintenance.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la production industrielle et mécanique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence