Métreur
métier de l'ingénierie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Économiste de la construction (H-F), Ingénieur études de prix (H-F), Technicien études de prix (H-F).

  1. Quelles sont les missions du métreur ?

    Appelé aussi économiste de la construction, le métreur est chargé d’effectuer les mesures et les calculs nécessaires à l’évaluation du prix de revient d’une construction ou de sa rénovation (immeubles, bureaux, maisons). À la fois technicien et économiste, il étudie d’abord précisément le dossier du client, puis définit les quantités de matériaux nécessaires pour chaque poste (gros œuvre, menuiserie, plâtre, peinture, électricité…), fixe les cahiers des charges techniques, compare les prix des fournisseurs, négocie, calcule les coûts, et enfin établit les devis. Lorsque le chantier est lancé, le métreur surveille le déroulement des travaux jusqu’à la livraison et contrôle le budget grâce à des logiciels spécifiques qui lui permettent à tout moment de vérifier et d’ajuster les dépenses de chaque poste. Véritable expert en économie et droit de la construction, le métreur joue un rôle de plus en plus important auprès des architectes et maîtres d’ouvrage.

     

     

    Ses principales activités ?

    Entre son bureau et les différents chantiers qu’il suit, le métreur doit faire preuve de polyvalence et faire face à de nombreuses tâches. Ses principales activités consistent à :

    • étudier le dossier de chaque projet en lien avec l’architecte,
    • prendre éventuellement des mesures sur le terrain et faire des croquis,
    • déterminer les quantités de matériaux et le temps nécessaire à la réalisation de chaque poste,
    • sélectionner les produits et matériaux,
    • faire des propositions pour améliorer la qualité et réduire les coûts,
    • consulter les fournisseurs, comparer les prix, négocier,
    • établir les devis à transmettre au client,
    • élaborer un planning de réalisation,
    • suivre le chantier en veillant au respect des délais et des coûts.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Impliqué dans toutes les étapes d’une construction, le métreur met en œuvre de multiples compétences dans l’exercice de son métier. Il doit ainsi :

    • comprendre les enjeux techniques et financiers d’un projet,
    • savoir évaluer toutes les contraintes techniques (matériaux, quantités) et économiques (prix estimatifs des matériaux, coûts de la main-d’œuvre…),
    • maîtriser les normes législatives et la réglementation de la construction,
    • maîtriser les logiciels de métré,
    • savoir établir (et tenir) un planning,
    • savoir communiquer avec tous les corps de métier.

    Rigoureux et soucieux du détail, le métreur doit faire preuve de curiosité et d’anticipation pour trouver à tout moment les meilleures solutions techniques et économiques. Son sens de l’organisation, sa disponibilité, son autonomie et son aptitude au dialogue font de lui un partenaire apprécié des autres intervenants sur un chantier.

     

     

    Comment devenir métreur ?

    À partir du bac pro, différents niveaux de formation permettent d’accéder au métier de métreur et d’évoluer par la suite vers un poste de métreur-vérification puis de chef métreur :

    • Bac pro Technicien d’études du bâtiment, option A études et économie,
    • Bac STI2D, spécialité architecture et construction,
    • BTS Études et économie de la construction,
    • DUT Génie civil, option bâtiment, travaux publics et aménagement,
    • Licence pro, spécialité économie de la construction ou spécialité chef de chantier.
     

     

    Dans quel environnement ?

    Le métier de métreur s’exerce aussi bien dans des entreprises du bâtiment et de travaux publics que dans des cabinets d’architectes, des cabinets d’économistes de la construction, des bureaux techniques, chez des maîtres d’œuvre ou dans des administrations publiques.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Après quelques années d’expérience, un métreur peut devenir chef métreur et diriger une équipe, ou bien se mettre à son compte en tant que métreur tout corps d’état ou métreur spécialisé dans un secteur (menuiserie-charpenterie, métallerie, électricité, peinture, maçonnerie…). Il peut également passer un concours pour intégrer la fonction publique.

     

    Témoignage

    1. Virginie, métreur

      "Les qualités requises pour être un bon métreur c’est d’abord d’être ordonné, rigoureux, ambitieux et volontaire !"

     

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers bureau d’études, méthodes et qualité.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence