Peintre industriel
métier de l'industrie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Peintre pistoleur (H-F).

  1. Quelles sont les missions du peintre industriel ? 

    Le peintre industriel exerce dans plusieurs secteurs d’activité. Le peintre industriel applique des couches de protection et de revêtement (antirouille, peinture, laque, ...) sur des pièces et produits industriels, des tuyaux métalliques, des véhicules, des bateaux, des aéronefs, ...

    Le travail du peintre industriel sert à éviter la corrosion des métaux, le pourrissement du bois et les moisissures sur différents types de surfaces. Vêtu d’une combinaison spéciale, le peintre industriel porte un masque pour éviter de respirer les produits toxiques qu’il applique.

     

     

    Ses principales activités ?

    Le peintre industriel procède par étapes :

    • Préparation des surfaces à peindre (dégraissage, sablage, masticage, ponçage, ...).
    • Nettoyage avec de l’eau sous pression, puis séchage avec de l’air comprimé ; séchage des petites pièces en atelier, des grosses dans un four à 30° environ.
    • Traçage et marquage de la surface à peindre.
    • Protection des parties à ne pas peindre : masquages (prédécoupés, adhésifs, ...).
    • Préparation des produits à appliquer (quantité, teinte, mélange, ...).
    • Réglage de l’équipement d’application.
    • Programmation de l’ordinateur relié au robot applicateur.
    • Application des produits au pistolet (peintures, vernis, laques).
    • Retouches et finitions à la main.
    • Contrôle de la surface : repérer les produits non conformes, réaliser les retouches, reprises de finition, ...
    • Rédaction des supports qualité et de suivi de production.
    • Maintenance préventive et curative de premier niveau des équipements.
    • Nettoyage et rangement du matériel de peinture.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Pour accomplir ses tâches, le peintre industriel doit maîtriser :

    • les techniques et les outils de ponçage et d’application des peintures,
    • la lecture de fiches techniques,
    • l’utilisation d’instruments et de logiciels de détermination de teinte (colorimètre, nuancier, ...),
    • les règles d’hygiène et de sécurité.

    Doté d’une excellente vue (perception des différentes nuances de couleurs) et d’une bonne condition physique (travail dans des positions inconfortables), le peintre industriel a le goût du travail en équipe et n’est pas sujet aux allergies (exposition aux solvants, peintures et poussière).

     

     

    Comment devenir peintre industriel ?

    Plusieurs types et niveaux de formation peuvent mener directement à ce métier :

    • BEP Finition, 
    • BP Peinture revêtement,
    • CAP Peinture en carrosserie, 
    • CAP Applicateur de revêtements,
    • FCIL (Formation complémentaire d’initiative locale) Peinture automobile et industrielle, 
    • CQP (Certificat de qualification professionnelle) Peintre industriel.

    Selon le secteur et le type d’activité, un ou plusieurs CACES (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) peuvent être exigés.

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le peintre industriel exerce dans des ateliers de peinture intégrés à une chaîne de production (automobile, aéronautique…), chez les carrossiers, dans la maintenance des paquebots ou des avions, ... 

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Un peintre industriel confirmé peut accéder à un poste d’encadrement de type chef d’équipe ou chef d’atelier.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la production industrielle et mécanique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence