Téléprospectrice
métier du tertiaire

Métiers associés :Télévendeuse (F), Téléconseillère (F), Démarcheuse par téléphone (F)

  1. Quelles sont les missions de Téléprospectrice ? 

    La téléprospectrice est chargée de démarcher les clients par téléphone afin de placer les produits de son entreprise, ou d'obtenir des rendez-vous pour l'équipe commerciale.

    Normalement, l'on fait la distinction entre la téléprospectrice qui a en charge d'obtenir des rendez-vous avec les clients (auxquels se rendront les commerciaux pour finaliser la vente), et la télévendeuse qui se charge directement de vendre un produit.

    La téléconseillère, quant à elle, oriente les utilisateurs, répond à leurs questions, et parfois essaie de leur vendre des options ou services supplémentaires. Elle s'adresse à des clients déjà effectifs.

    Mais la réalité du marché économique fait que la téléprospectrice endosse bien souvent ces trois casquettes pour répondre aux impératifs de l'entreprise. Un moment en démarchage, un autre en conseil, elle doit savoir jongler avec ses argumentaires de vente et ses bases de données.

    Lorsqu'elle reçoit des appels entrants, le rythme soutenu des entretiens ne lui laissent aucun répit. Chaque coup de fil ne doit pas dépasser un certain temps décidé par la direction, et la téléprospectrice doit composer avec un interlocuteur qui ne maîtrise pas forcément les bases techniques pour expliquer sa demande.

    Et quand elle s'occupe des appels sortants, la téléprospectrice doit savoir accrocher le prospect malgré un accueil souvent froid.

     

     

    Ses principales activités ?

    La téléprospectrice prépare le terrain pour les vendeurs, ou vend parfois elle-même :

    • définition d'un listing de prospects
    • prises de contacts avec les prospects
    • présentation du produit ou service, et argumentaire de vente
    • orientation des clients, et résolution des problèmes utilisateurs
    • rédaction d'une synthèse écrite pour chaque contact
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Dynamisme et confiance en soi, la téléprospectrice doit réussir à s'imposer au téléphone :

    • savoir rester courtoise en toutes circonstances
    • aimer le contact
    • connaître les techniques de vente à distance
    • supporter la pression d'un rythme de travail effréné
    • faire preuve d'une excellente élocution
    • maîtriser l'outil informatique
     

     

    Comment devenir Téléprospectrice ?

    Bien souvent, le métier de téléprospectrice est accessible sans diplôme. La candidate passe une simple évaluation au moment du recrutement. Toutefois, un CAP secrétariat permet de faire valoir une certaine maîtrise des outils à utiliser en télécommunication et informatique. Et pour celles qui souhaitent aller au-delà du démarchage et initier de réelles ventes par téléphone, un cursus dans la vente et le commerce est tout à fait adapté :

    • CAP Secrétariat, comptabilité, gestion
    • Bac pro Commerce
    • Bac pro Vente (prospection, négociation, suivi de clientèle)
    • Titre professionnel Conseillère relation client à distance
    • BTS Management des unités commerciales (MUC)
    • BTS Négociation et relation client
    • DUT Techniques de commercialisation

    Le niveau Bac+2 (BTS et DUT) permet d'envisager une réelle prise de responsabilités à termes dans la téléprospection.

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    La téléprospectrice travaille dans le service de téléprospection propre à une entreprise, ou dans un centre d'appels qui exécute des missions pour différents commanditaires.

    Le métier se pratique généralement au sein d'un open space (espace ouvert) fait de bureaux sous formes de boxes au sein duquel la téléprospectrice s'isole avec son casque de communication pour arriver à se concentrer sur l'appel.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    La téléprospection est un secteur qui présente de nombreux débouchés sur le territoire français (et ce malgré les nombreuses délocalisations qui frappent ce type de prestations de services). Cette méthode de démarchage s'avère bien plus rentable pour l'entreprise que d'envoyer un VRP sur le terrain.

    La candidate motivée, dotée d'une élocution claire et d'une présentation soignée (oui, même pour des contacts téléphoniques) n'a donc pas trop de difficulté à décrocher un premier emploi. Toutefois, sans être titulaire d'un diplôme de niveau bac+2, il semble difficile de viser des fonctions à responsabilités.

    En revanche, avec un BTS ou un DUT, la téléprospectrice expérimentée peut convoiter un poste de cheffe de plateforme, ou même de cheffe de secteur des ventes.

    Pour aller plus loin

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers Téléprospectrice

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence