Tourneur
métier de l'industrie

Comment trouver le métier
qui vous correspond ?

Métiers associés : Tourneur commande numérique (H-F), Tourneur CN (H-F), Tourneur fraiseur (H-F), Aléseur (H-F), Opérateur sur centre d’usinage (H-F), Technicien usinage (H-F).

  1. Quelles sont les missions du tourneur ?

    Le tourneur est un ouvrier ou un artisan qui usine et produit des pièces par enlèvement de matières jusqu’à l’obtention de formes et dimensions définies, au moyen d’outils de coupe, un tour ou une fraiseuse. Sur un tour, c’est l’outil qui se déplace sur la pièce, alors que sur une fraiseuse, c’est l’inverse.

    Conformément aux plans et dossier technique des pièces à fabriquer, le tourneur règle son tour, veille sur la machine puis contrôle les pièces usinées. Le travail peut durer jusqu’à plusieurs heures pour une seule pièce. Le tourneur réalise des filetages, alésages, des pièces cylindriques, coniques ou prismatiques (sur une fraiseuse).

    Même si certains petits ateliers opèrent encore sur des machines manuelles, le tourneur travaille surtout sur des machines automatisées à commandes numériques ou des centres d’usinage. Le tourneur surveille alors plusieurs machines travaillant en réseau, dont il assure la maintenance.

    Le tourneur sur bois façonne sur un tour des objets en bois aux formes arrondies (pieds de meubles, rampes, jouets, bobines, objets décoratifs, etc.).

     

     

    Ses principales activités ?

    En premier lieu, le tourneur vérifie les machines (tour ou fraiseuse) et étudie les plans des pièces à  fabriquer. Après quoi, il procède aux étapes suivantes : 

    • Pré-programmation des machines : réglage des outils de coupe et des paramètres d’usinage (lubrification, vitesse, avance, passe, nombre de pièces, etc.).
    • Réception des pièces brutes ; placement des pièces sur une palette et fixation sur la machine.
    • Mise en marche des machines ; surveillance de l’usinage et de la précision.
    • Contrôle des pièces usinées.
    • Renseignement des documents de suivi de production.
    • Maintenance préventive des équipements.
     

     

    Ses compétences et qualités ?

    Spécialiste des tours et fraiseuses (conventionnelles, à commandes numériques, semi-automatiques), le tourneur doit également faire preuve des compétences suivantes :

    • Connaissance des propriétés des matériaux à usiner (métaux, bois). 
    • Utilisation de logiciels de fabrication assistée par ordinateur (FAO).
    • Maniement d’outils tels que : abaques, appareils de métrologie, instruments de mesure tridimensionnelle.
    • Lecture de plan.
    • Connaissance des règles de sécurité.
    • Maîtrise des normes qualité.

    Précis et méthodique, le tourneur est également apte à effectuer des calculs, à visualiser des volumes dans l’espace et à répondre aux objectifs de production. Il ne redoute pas les tâches répétitives et le travail en station debout prolongée, souvent posté.

     

     

    Comment devenir tourneur ?

    De la mécanique industrielle aux spécialisations métier, de nombreuses formations existent pour devenir tourneur :

    • BEP Métiers de la production mécanique informatisée,
    • CAP Armurerie (fabrication et réparation), 
    • CAP Conduite de systèmes industriels (option production et transformation des métaux), 
    • CAP Arts du bois option tourneur,
    • Bac pro Étude et définition de produits industriels, 
    • Bac pro Productique mécanique (option décolletage), 
    • Bac pro Technicien d’usinage, 
    • Bac pro Pilotage de système de production automatisée, 
    • Bac pro Technicien outilleur,
    • MC (mentions complémentaires) pour se spécialiser : montage ajustage de systèmes mécaniques et automatisés, opérateur régleur, soudage, modeleur mécanicien maquettiste, etc.,
    • CQP fraiseur, fraiseur industriel, tourneur, tourneur industriel.

    Un ou plusieurs CACES peuvent être exigés.

     

     

     

    Dans quel environnement ?

    Le tourneur exerce dans de nombreuses industries : automobile, aéronautique, navale, ferroviaire, mécanique, électrique, électronique, informatique, etc.

     

     

    Avec quelles perspectives d’évolution ?

    Un tourneur confirmé peut se spécialiser dans la réalisation de pièces de plus en plus complexes, devenir chef d’atelier ou même responsable production et qualité.

    Pour aller plus loin

    Plus d'info sur le métier

     

    Les formations qui préparent à ce métier

     

    Votre prochain emploi
    avec Manpower

    Nos offres d'emploi

    Consultez nos offres d’emploi en CDD, CDI et intérim dans les métiers de la production industrielle et mécanique.

    Voir les offres
     

    Nos agences

    Recherchez l'agence Manpower proche de vous, spécialiste du métier que vous recherchez.

    Trouver une agence